Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Ateliers de réflexion en CP/CE1

Voilà une nouvelle moisson bien intéressante de réflexions d'élèves de CP/CE1 sur trois thèmes bien différents issus de moments vécus de la classe.

 

1) Est-ce que c'est mieux d'être âgé ou jeune ?

 

Atelier après la lecture d'une histoire à la classe. 

 

Un moment fort réjouissant dans lequel de nombreux enfants se sont impliqués. Avec une question qui a émergé au fil des échanges : c'est quoi être "jeune" ?

 

 

2) Est-ce que c'est possible qu'une personne soit nulle ?

 

Atelier après avoir vu au théâtre "Mélisses, la petite fée qui disait qu'elle était nulle".

 

Encore un moment de partage et de réflexion que j'ai trouvé fort intéressant, où aussi bien les CP que les CE1 sont intervenus. Avec pratiquement la même maturité de réflexion.

 

 

3) Pourquoi on veut souvent être le plus beau ?

 

Atelier après la lecture d'un album : "C'est moi le plus beau ?"

 

Après un démarrage un peu confus, de belles paroles ont émergé sur la justesse ou non de se prétendre beau.

 

Des défis mathématiques en CP/CE1

Cette année, j'ai décidé de me lancer dans les "Défis mathématiques" et d'en explorer ses différentes dimensions : comment essayer de regarder ce qu'il y a de mathématique autour de nous et en faire un espace de recherche. Une façon d'affirmer que les mathématiques ne peuvent se réduire à une affaire de manuel scolaire, d'abstraction déconnectée du réel, de technique pure.

 

Donc, en parallèle à un travail plus classique mené du lundi au jeudi, nous mettons tous les vendredis des lunettes mathématiques imaginaires et regardons notre environnement autrement. Ma première impression, que vous ressentirez peut-être au vu des vidéos qui suivent, c'est qu'il y a un véritable engagement de chacun dans ce moment, une ébullition réelle pour conquérir des savoirs, une ambiance de coopération rendue plus facile dans une classe à double niveau.

 

Premier environnement : l'espace de la classe.

 

A chaque séance, nous avons posé nos lunettes imaginaires et puis nous avons cherché...

 

1) Cherché tout ce qui nous semblait mathématique dans la classe, puis par deux, les enfants se sont donné un défi à réaliser : mesurer la cage des gerbilles, refaire un alphabet géométrique, compter les étiquettes, etc.

 

 

2) Défis Mesure : On a mesuré tout ce qu'il y avait sur nos tables avec les instruments qui leur paraissaient utiles.

 

 

3) Défis Comptage : Nous avons compté tout ce qui pouvait se compter dans la classe et avons noté nos résultats numériques.

 

 

4) Défis géométriques : Nous avons essayé de représenter les formes vues en classe : étiquettes, portes, lumières, sablier, etc.

 

 

5) Défis Questions : Nous avons essayé de trouver des questions pour lesquelles une réponse mathématique était possible.

 

Le démarrage d'une journée de classe

Les enfants dans l'école où je suis arrivent entre 8h20 et 8h30 à l'école. Ils vont dans la cour, échangent entre eux, se montrent des objets, courent un peu, disent au revoir à leur parent. Et puis il y a la montée des escaliers, deux étages, rien que du classique, quoi.Mais pas tout à fait...

 

Dans ma classe, plutôt que de démarrer par quelques rituels habituels (appel, sortir le cahier de liaison, la trousse, etc.), on commence par un "Temps libre et calme" : 10 minutes, parfois un peu plus, pendant lesquelles chacun se lance dans l'activité de son choix.

 

Comme vous le verrez sur la vidéo, les enfants sont complètement présents, emplis de quelque chose qui ressemble à une envie, une motivation, la leur, pas celle imposée par l'enseignant, les programmes, les compétences à développer. A tel point qu'il est difficile de ne pas ressentir qu'il y a du vrai apprentissage pendant ce moment, un apprentissage qu'on ne mesurera pas mais qui se voit, qui se vit, tout simplement. Et qu'on a même du mal à couper par un "Bon, les enfants, on démarre". Car ça déjà bien démarré !

 

Voyez plutôt !