Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les Opérations mathématiques, comme vous n'avez peut-être jamais osé les aborder

Poursuivons nos propositions de "semaine des savoirs", conçues avec Nicolas Janod, avec cette fois-ci une fête préparée en l'honneur des Opérations.

Les opérations mathématiques sont à la fête

A - Préparer la fête

  1. Préparation théâtrale et chorégraphique
    • créer la danse des +, des -, des x et des : avec chaque danse illustrant la technique ou les propriétés de l’opération (des danseurs qui s’ajoutent, qui se retirent, qui se multiplient et qui se partagent).
    • Préparer des sketches à deux clowns dont les costumes additifs, soustractifs, divisifs et multiplicatifs s’opposent.
  2. Préparation musicale
    • créer un morceau de musique additif où obligatoirement des instruments se rajoutent
    • créer un morceau en canon ou les groupes se séparent, se divisent
    • créer un morceau multiplicatif ou les instruments sont tous de la même quantité
  3. Préparation culinaire
    • créer un gâteau multiplicatif où chaque ingrédient est le multiple du précédent
    • créer un gâteau additif composé du plus grand nombre d’ingrédients possibles
    • créer un gâteau soustractif composé
    • créer un gâteau « partageux » en 4, 6 ou 8 … où chaque part est constituée d’ingrédients différents
  4. Préparation philosophique
    • Est-ce qu’on est plus fort ensemble ?
    • Pourquoi dans la vie on a souvent envie d’avoir plus ?
    • C’est quoi partager ?
    • Que pensez-vous de l’expression « diviser pour mieux régner » ?
    • Dans la vie, faut-il gagner ou perdre ?
  5. Préparation baladée à lunettes
    • Balade des opérations : observer dans le quartier tous les moments où il se passe une addition (personnes qui se retrouvent, …), une soustraction (deux amoureux qui se séparent …), un partage
  6. Préparation architecturale
    • Quelle addition ou multiplication voit-on apparaître lorsque l’on observe un immeuble ?
  7. Préparation narrative
    • A partir d’une opération donnée, inventer une histoire dont le propos met en jeu cette opération
  8. Préparation en lien avec la vie quotidienne

Associer le plus possible les élèves aux opérations de la vie quotidienne de la classe et de l’école (coop, nombre d’élèves, partage en équipe, …)

9 Préparation plastique

  • Créer des sculptures de personnages où les personnages se réunissent, se séparent
  • Créer sa poupée russe

10 Préparation in situ

  • Réaliser à la craie dans la cour, une opération monstre, la plus longue et effrayante possible puis « tuer » le monstre en trouvant le résultat.

11 Préparation sportive

  • Prévoir des matchs de boxe entre les opérations, mais les poings sont des mots. C’est celui le plus convaincant pour le jury qui est déclaré vainqueur.

B - Faire la fête aux savoirs

  1. Diviser l’école en quatre peuples : les additifs, les soustractifs, les multiplicatifs et les divisifs avec costumes, défilés, combats (cf. le match de boxe)
  2. Présentation des toutes les réalisations sous forme de stand par classe
  3. Tournoi de boxe

La peur (atelier de réflexion collective)

Les ateliers de réflexion collective dans mon CP/CE1 prennent un bon rythme, les CP s'appuyant sur l'expérience des CE1 pour oser dire.

Je vous fais partager une série de trois débats sur la peur, à la suite d'un spectacle, "Courage", traitant de ce sujet.

 

1) Avons-nous tous peur des mêmes choses ?

2) Les adultes peuvent-ils avoir peur ?

3) Comment faire pour avoir moins peur ?

 

Inventer des problèmes mathématiques

Cette année, dans notre école, nous mettons l'accent sur les problèmes mathématiques, et plus largement le questionnement.

Avec mes CP/CE1, j'aime bien donner de l'espace à l'invention, de façon à ce que les élèves s'approprient concrètement et de l'intérieur les grandes notions.

Profitant de mon double-niveau, nous constituons souvent des duos hétérogènes pour permettre le tutorat. Cette fois-ci, je leur ai donné pour mission d'inventer chacun un problème dont la résolution passerait par une addition ou une soustraction.

Le déroulement de la séance fut le suivant :

1) Les duos inventent oralement une histoire finissant par une question mathématique.

2) Chaque enfant de CP du duo présente à la classe le problème, aidé pour cela par son "tuteur". A la fin de la présentation, les autres duos doivent inscrire sur leur ardoise si la résolution du problème passe par une addition ou une soustraction. Pour l'instant, on n'allait pas vers la résolution elle-même.

Les enfants ont été très impliqués par ce temps de recherche, pas facile en début d'année.

Vous trouverez ci-dessous un montage vidéo montrant un aperçu de ce moment.