Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Penser l'apprentissage

Depuis quelque temps, nous sommes plusieurs enseignants à réfléchir au "pourquoi" des apprentissages : Pourquoi apprenons-nous à dessiner/lire/compter/mesurer/étudier l'espace/etc ? Il s'agit pour nous d'expérimenter une sorte de recherche-action à laquelle nos élèves sont directement associés.

 

En décembre, nous avons choisi de nous pencher sur le "Dessiner" et avons mené avec nos élèves une réflexion sur cet apprentissage-là.

 

Première phase :

Nous avons commencé par nous interroger en atelier "philo" sur pourquoi nous apprenons à dessiner et pourquoi il y a des personnes qui n'aiment pas dessiner.

 

Deuxième phase :

Comment faire en sorte qu'il y ait un changement chez ceux qui n'aiment pas dessiner ou ne savent pas bien dessiner ?

J'ai proposé un moment de tutorat entre élèves en listant d'abord au tableau ceux qui disent ne pas aimer ou ne pas bien savoir dessiner, puis d'autres enfants se sont proposés comme tuteurs.

Voilà un moment filmé de ce tutorat :

 

Des questions qu'ils se posent

Je ne me lasse vraiment pas de ce moment où je pose mon bâton de maître qui explique, pour celui de l'homme qui écoute les enfants de la classe cheminer dans leurs pensées.

J'ai présenté le dispositif des ateliers de réflexion collective, inspirés par Jacques Lévine, dans cet article : http://pedagost.over-blog.com/article-ils-pensent-donc-ils-sont-103389304.html

Chaque semaine, nous nous regroupons en cercle par terre, moi inclus, et à partir d'une simple question, des fenêtres s'ouvrent, celle de la vraie pensée - pas celle qui consiste à simplement répondre aux questions orientées de l'enseignant -, celle d'un certain vertige - oh là là, où allons-nous dans nos recherches ? - celle de la remise en question personnelle devant les paroles divergentes de chacun.

Il s'agit d'un moment qui ne s'évalue pas - même avec des A, B, C, D yes - mais qui bâtit un groupe, des personnes, une culture commune.

Ecoutons-les :

1) A quoi ça sert de rêver ?

2) Pourquoi a-t-on inventé les jeux ?