Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ma future classe de CE2/CM1 (deuxième partie)

CE2/CM1, c'est considéré comme une classe à double niveau et l'avantage d'une telle appellation, CE2/CM1, c'est que transparaît clairement cette idée de différence  - alors qu'en ayant une classe de CE2, on s'imagine à tort pouvoir conduire une pédagogie monolithique adaptée à tous.

Pour gérer ce double niveau, que j'ai déjà eu il y a deux ans, je passais jusqu'à présent des moments avec les CE2 pour mathématiser pendant que les CM1 étaient en autonomie sur du travail personnel (écrire un texte, fiches lecture, lecture silencieuse) et puis on faisait le contraire.
Pour ce qui est des autres disciplines, les deux groupes travaillaient ensemble avec une différenciation sur mes demandes d'activités et mes exigences.

Aujourd'hui, je me demande si cette division CE2/CM1 a vraiment du sens.

Ne pourrait-on pas plutôt constituer des duos d'enfants qui avanceraient ensemble autour de questionnements et de projets de conquête sur la langue, sur les mathématiques, sur le monde (cf mon billet du 1er mars) ?

Exemple de questionnements-recherches :
- Comment partager une quantité en parts égales ?
- Comment décrire des figures géométriques complexes ?
- Comment écrire sur un événement vécu (notion de passé composé) ?
- Comment écrire un dialogue entre deux personnes ?
- Comment connaître une période de l'histoire ?
- Comment mieux conjuguer des verbes compliqués ?
- Comment mieux écrire sans faute des mots usuels ? Quels mots ?
- Comment élargir son vocabulaire (chasse aux mots) ?

Chaque duo travaillerait autour de ces questions, par exemple une en langue française et une en mathématiques par semaine, et aurait pour objectif de faire une présentation de sa recherche à l'ensemble de la classe et qu'un transfert de savoir puisse ainsi se faire, avec fiches d'entraînements pour vérifier.

Ces questions seraient proposées chaque semaine par moi-même, en fonction de ce que j'attends comme avancées liées au programme et aux besoins de conquête, ou par les élèves en fonctions de leurs envies.

Les duos seraient constitués sur trois semaines à partir d'une liste d'enfants divisée en deux colonnes, liste que j'établirais, avec une colonne d'enfants plutôt en besoin d'ête aidés et une d'enfants plutôt en capacité d'aider (sachant que la différenciation aidé/aidant n'est pas si simple). Je tire au sort un enfant de la première colonne qui choisit un enfant de la seconde colonne, qui ne peut refuser, et ainsi de suite. Pour des enfants qui voudraient travailler seul, on peut en discuter.

Dans l'emploi du temps, il y aurait deux moments de 30 à 40 minutes, un le matin, un l'après-midi, appelés "Nos recherches", consacrés à ces questionnements, et il y aurait évidemment des temps de présentation à la classe et des temps d'entraînement sous forme de fiches d'exercices ou d'activités à l'ardoise et dans un cahier.

A creuser, car il y a plein de questions en suspens, dont :
- quid de moments plus magistraux ?
- quid des spécificités du programme de CM1 ?
- quid des duos qui ne "fonctionneront" pas ?

fanny 15/07/2009 14:38

Je suis avec attention tes réflexions, qui font avancer les miennes...L'idée des duos me semble intéressante, avec les habituelles questions qui s'y rapportent : comment faire travailler les 2 ? comment avoir des enfants motivés sur la recherche, si tu proposes les sujets ? Comment intéresser les autres au moment du partage ? Qu'est-ce que tu appelles "mathématiser" avec les uns ? SOuvent, on travaille ensemble CM1-CM2, éventuellement sur la même chose, mais je trouve cela plus dur entre CE2 et CM1. Peut-être parce que j'ai les 3 niveaux et que les CM ont déjà passé du temps dans ma classe, et sont donc plus autonomes. D'autres part, il y a quelques notions "spécifiques" du CM, qu'il peut être plus difficile d'aborder en CE2.En même temps, cela part du principe qu'un niveau "simple" est homogène (Ah ah ah !!!).

Daniel Gostain 29/07/2009 18:01


Je ne te réponds pas directement mais tu verras que dans la "troisième partie", que je vais éditer dès que possible, mon projet a évolué. Et ce n'est pas fini...