Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Des idées et questions qui me passionnent

Aujourd'hui, ce sont des questions ou des bouts de phrases ou de paroles que j'ai envie de poser là pour leur laisser trouver un rebondissement, un développement, ou tout simplement un refuge. Les voilà.

Si ça vous fait réagir...

- Qu’est-ce qui serait naturel dans une classe ?

- En classe, on essaie de faire apprendre de façon naturelle des choses qui ne le sont pas, qui ne vont pas de soi.

- On apprend naturellement ce dont on a besoin.

- Est-ce qu’on autorise les enfants à exprimer leur besoin ?

- Il y a une compression du temps, qui fait que cet apprentissage qui devrait être naturel, issu d’un besoin, on doit le faire en un temps donné, avec des progressions bien précises.

- T’as besoin d’être rassuré avant de pouvoir réfléchir.
Oui, mais c’est aussi en travaillant qu’ils peuvent être rassurés.


- Peut-être que ce qu’on va considérer comme naturel va être vu par des enfants comme tout sauf naturel.


- L’école, c’est la rencontre de plein d’individualités, c’est ça qui est difficile. Ce qui est naturel, c’est un rapport très personnel : ce qui est naturel pour moi ne l’est pas pour toi.


- Il faudrait que la classe se mette à conquérir les secrets de la vie - je veux comprendre comment fonctionne un texte car ça fait partie de la vie, ou les mathématiques, plutôt que de dire "je fais des mathématiques". Aller vers l’idée d’un secret à chercher. Creuser à l’intérieur d’un concept (référence à Jacques Lévine). Est-ce que le naturel, ce ne serait pas d’être dans une démarche de conquête ? Mais il y a le concept du programme qui empêche tout cela.

 

fanny 24/11/2009 19:36


ouah !
Voilà les vraies questions qui méritent à mon avis qu'on s'y penche vraiment quand on parle de méthode naturelle.
Un exemple tiré d'aujourd'hui : j'ai lancé le travail manuel l'après-midi. Les projets fusent, se croisent, c'est une vraie ruche. Quelques exigences : un projet écrit, et on va jusqu'au bout.
Aujourd'hui, on fait une pose dans la manipulation, je veux que chacun écrive où il en est ou ce qu'il a fait (pour ceux qui ont fini). Blocage complet de certains. J'ai beau argumenté, expliqué,
ce n'est pas naturel d'écrire ce que l'on fait.
Et ceux-là sont beaucoup plus réceptifs à des exercices d'application !
A méditer ...