Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand les temps de classe se parlent...

La classe est un ensemble complexe composé :

- d'enfants qui y cherchent, plus ou moins volontairement, de l'apprendre

- d'un enseignant, qui est aussi un fonctionnaire devant obéir à une Institution de plus en plus présente, de moins en moins pédagogique

- de programmes à suivre, sans doute nécessaires, mais qui peuvent facilement stériliser l'esprit d'une classe en imposant une scolastique mortifère et une progressivité des savoirs souvent très artificielle

- d'un espace classe souvent trop réduit pour permettre le mouvement et la circulation des corps, pourtant nécessaire pour bien apprendre et se développer

- de rythmes scolaires qui ne sont malheureusement guère au service des enfants : trop longs dans une journée, trop découpés en tranches disciplinaires

 

Ma manière à moi de m'en sortir avec ce contexte éducatif actuel peu favorable à un "apprendre autrement", j'aimerais la résumer en un mot, et ce mot est CIRCULATION.

 

Il me semble que les élèves doivent vivre intérieurement une circulation d'apprentissage. Ils doivent sentir que chaque moment proposé et acté en classe est en lien avec les autres moments de classe, donnant ainsi une cohérence à l'ensemble.

- que le "Quoi de neuf ?" du matin ( Le "Je fais partager" ) est l'occasion de présenter des choses réalisées lors du Travail personnel (Le Travail personnel)

- que le Vote de texte permet aux textes libres écrits par chacun d'être partagés ( L'écriture de textes libres) 

- que l'écriture collective du Texte de vie de la classe ( Le Texte de vie de la classe ) permet une réflexion sur ce qu'on fait ensemble

- que le moment de Réflexion collective hebdomadaire (Mon regard sur les ateliers de réflexion collective )  favorise une atmosphère d'écoute et de regard différent entre eux

- que l'existence du Journal de classe (Journal de classe) diffusé chaque semaine aux parents permet à la classe de ne pas être enfermée sur elle-même.

- que la coexistence entre créations, recherches et applications mathématiques permet de donner sens à cette discipline très technique (Des maths, autrement)

- que de mener parallèlement des activités de lecture, si possible actives et réflexives, et d'écritures, si possible libres, et ce dès le début du CP, garantit un apprentissage plus solide et complet (Apprendre à lire au CP)

 

D'où l'importance d'un Emploi du temps stable et vivant.

Stable, car il sécurise les élèves et permet la garantie de cette circulation.

Vivant, car il s'alimente aussi de tout ce que les enfants apportent en expressions personnelles, en créations, en réflexions, en tâtonnements, en coopération.

 

Alors bien entendu, ces moments de classe ne se parlent pas toujours entre eux et il y a plein de temps où on se trouve à faire classe plus qu'à faire vivre la classe, où on fatigue, où on joue la facilité. Mais quand on entend les temps de classe se parler entre eux, que c'est beau !

Amélie 08/09/2016 00:13

Bonsoir,

je souhaitais vous remercier de partager avec nous votre pratique et votre pédagogie. Votre site est une mine d'or pour moi qui voit les élèves/enfants comme des êtres à part entière et qui veut leur apporter la possibilité d'être acteurs de leurs apprentissages et acteurs dans la classe. Le changement n'est pas évident, mais je suis convaincue que je dois persévérer dans cette voie, votre pratique en est la preuve. Donc merci !

Amélie 08/09/2016 00:12

Bonsoir,

je souhaitais vous remercier de partager avec nous votre pratique et votre pédagogie. Votre site est une mine d'or pour moi qui voit les élèves/enfants comme des êtres à part entière et qui veut leur apporter la possibilité d'être acteurs de leurs apprentissages et acteurs dans la classe. Le changement n'est pas évident, mais je suis convaincue que je dois persévérer da