Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #la semaine des savoirs catégorie

Les Opérations mathématiques, comme vous n'avez peut-être jamais osé les aborder

Poursuivons nos propositions de "semaine des savoirs", conçues avec Nicolas Janod, avec cette fois-ci une fête préparée en l'honneur des Opérations.

Les opérations mathématiques sont à la fête

A - Préparer la fête

  1. Préparation théâtrale et chorégraphique
    • créer la danse des +, des -, des x et des : avec chaque danse illustrant la technique ou les propriétés de l’opération (des danseurs qui s’ajoutent, qui se retirent, qui se multiplient et qui se partagent).
    • Préparer des sketches à deux clowns dont les costumes additifs, soustractifs, divisifs et multiplicatifs s’opposent.
  2. Préparation musicale
    • créer un morceau de musique additif où obligatoirement des instruments se rajoutent
    • créer un morceau en canon ou les groupes se séparent, se divisent
    • créer un morceau multiplicatif ou les instruments sont tous de la même quantité
  3. Préparation culinaire
    • créer un gâteau multiplicatif où chaque ingrédient est le multiple du précédent
    • créer un gâteau additif composé du plus grand nombre d’ingrédients possibles
    • créer un gâteau soustractif composé
    • créer un gâteau « partageux » en 4, 6 ou 8 … où chaque part est constituée d’ingrédients différents
  4. Préparation philosophique
    • Est-ce qu’on est plus fort ensemble ?
    • Pourquoi dans la vie on a souvent envie d’avoir plus ?
    • C’est quoi partager ?
    • Que pensez-vous de l’expression « diviser pour mieux régner » ?
    • Dans la vie, faut-il gagner ou perdre ?
  5. Préparation baladée à lunettes
    • Balade des opérations : observer dans le quartier tous les moments où il se passe une addition (personnes qui se retrouvent, …), une soustraction (deux amoureux qui se séparent …), un partage
  6. Préparation architecturale
    • Quelle addition ou multiplication voit-on apparaître lorsque l’on observe un immeuble ?
  7. Préparation narrative
    • A partir d’une opération donnée, inventer une histoire dont le propos met en jeu cette opération
  8. Préparation en lien avec la vie quotidienne

Associer le plus possible les élèves aux opérations de la vie quotidienne de la classe et de l’école (coop, nombre d’élèves, partage en équipe, …)

9 Préparation plastique

  • Créer des sculptures de personnages où les personnages se réunissent, se séparent
  • Créer sa poupée russe

10 Préparation in situ

  • Réaliser à la craie dans la cour, une opération monstre, la plus longue et effrayante possible puis « tuer » le monstre en trouvant le résultat.

11 Préparation sportive

  • Prévoir des matchs de boxe entre les opérations, mais les poings sont des mots. C’est celui le plus convaincant pour le jury qui est déclaré vainqueur.

B - Faire la fête aux savoirs

  1. Diviser l’école en quatre peuples : les additifs, les soustractifs, les multiplicatifs et les divisifs avec costumes, défilés, combats (cf. le match de boxe)
  2. Présentation des toutes les réalisations sous forme de stand par classe
  3. Tournoi de boxe

L'Imaginaire à l'Ecole !

Dans l'esprit des projets "Semaine des savoirs", voilà des propositions quelque peu singulières, dans lesquelles l'imaginaire est à la fête. Ca ne peut que faire du bien dans une école de sortir des rituels trop traditionnels et de mettre le fonctionnement habituel sens dessus-dessous...

L’imaginaire est à la fête

  1. Préparer la fête
    1. Préparation théâtrale et chorégraphique
      • Réaliser la danse la moins esthétique possible
      • Inventer des pièces de théâtre avec le plus de choses interdites pour les enfants (mais sans vulgarité, violence, …)
    2. Préparation musicale
      • Créer un morceau avec plein de sons d’instruments mais sans utiliser d’instruments de musique.
    3. Préparation culinaire
      • Réaliser un dessert avec des légumes, un plat avec des fruits
    4. Préparation philosophique
      • Et si nous n’existions pas ?
      • Et si les hommes pouvaient être « enceintes » ?
      • Et s’il n’y avait plus que des enfants ?
    5. Préparation baladée à lunettes
      • Imaginer sans bouger et enregistrer, avec nos émotions supposées, une balade dans le quartier. La faire ensuite pour de vrai et mesurer l’écart entre l’imaginé et le réel.
      • Imaginer une balade à lunettes dans le quartier, mais quand c’est le soir. Décrire cette balade.
      • Faire une balade à lunettes les yeux fermés et dire ce qu’on « voit ».
    6. Préparation architecturale
      • Chercher dans le quartier, l’environnement proche, tout ce qui n’est pas là, mais qui pourrait être judicieusement ajouté pour que cela soit mieux.
    7. Préparation narrative
      • Inventer des histoires qui commencent par la fin et se terminent par le début.
      • Réécrire l’Histoire :

Et si les dinosaures ne s’étaient pas éteints ?

Et si l’homme n’avait pas découvert le feu ?

Et si Rome n’avait pas régné sur le monde ?

Et si les animaux dominaient les hommes ?

Et si l’Allemagne nazie avait gagné la guerre ?

Et si la révolution française n’avait pas eu lieu ?

Et si on avait utilisé la bombe atomique pendant la guerre froide ?

Et si les martiens débarquaient sur terre ?

8. Préparation en lien avec la vie quotidienne

  • Faire un moment de classe ou les enfants deviennent enseignants et l’enseignant devient un enfant
  • Faire un moment de classe ou les élèves les plus turbulents deviennent les plus sages et inversement.
  • Faire une matinée ou les temps de classe et les temps de récréation sont inversés.

9. Préparation plastique

  • Réaliser une œuvre olfactive, tactile, auditive, gustative qui sera exposée lors de la fête de l’école.

10. Préparation in situ

  • Imaginer la cour, la classe, les enseignants, l’école, tel qu’on pourrait les rêver.

11. Préparation sportive

  • Créer un sport de raquette qui se joue avec les pieds. Une course de vitesse où il faudrait être le plus lent possible (arriver le dernier). Une activité de lutte où on ne se touche pas.

2. Faire la fête aux savoirs

  • Exposition des œuvres non visuelles.
  • Espace sonore avec les balades à lunettes imaginaires.
  • Compétitions sportives avec les activités inventées.
  • Lecture des histoires réécrites.
  • Dégustation des plats originaux.
  • Présentations des pièces de théâtre, des danses et des musiques.
  • Diviser la cour en autant de classes qu’il y a dans l’école. Ajouter le bureau du directeur. Faire un moment de classe, commun, mais qui se passe dans la cour. Le mobilier de la classe sera tracé, à la craie, sur le sol de la cour.

Les Personnages Historiques, comme vous n'avez peut-être jamais osé les aborder

Je travaille avec un collègue, Nicolas Janod, sur l'idée d'organiser des "semaines des savoirs" à l'école.

Organiser une "semaine des savoirs" à l'école

Voilà des idées, toujours assez fantaisistes mais sérieuses, sur comment accéder autrement aux "personnages historiques" :

LES PERSONNAGES HISTORIQUES SONT A LA FETE

  1. Préparer la fête
    1. Préparation théâtrale et chorégraphique
      • Chaque élève ou groupe d’élèves de la classe choisit un personnage et une action emblématique qu’il a accomplie, puis prépare une petite scène qui sera présentée lors de la fête.
    2. Préparation musicale
      • Créer un morceau avec instruments qui soit le plus retentissant possible. On doit pouvoir l’entendre à l’autre bout de l’école.
    3. Préparation culinaire
      • A partir d’une recette existante, la réécrire comme si c’était le personnage historique qui l’avait inventée. Donc avec son style, son tempérament et la période qu’il a vécue.
      • Créer des personnages historiques en chocolat.
    4. Préparation philosophique
      • Qu’est-ce qui fait qu’un homme peut, à un moment donné, changer le cours de l’histoire ?
      • Est-ce qu’il y a des hommes plus importants que d’autres ?
    5. Préparation baladée à lunettes
      • Chercher dans les magazines, dans l’environnement proche, dans les publicités, dans les produits, dans les noms de rues, les évocations de ces personnages et les prendre en photo. Puis créer un tableau, par personnage historique, avec toutes ses représentations.
    6. Préparation architecturale
      • Chercher dans les documentations ou dans l’environnement proche des représentations de ces personnages.
    7. Préparation narrative
      • A partir d’un événement historique précis, imaginer ce que chaque personnage, avec son caractère connu aurait fait (ex : épisode du vase de Soissons pris en charge par De Gaulle).
      • Décrire un personnage à la classe puis imaginer l’enfance de ce personnage.
    8. Préparation en lien avec la vie quotidienne
      • Chercher pour chaque élève le personnage historique imaginaire, qui se trouve en chacun de nous, susceptible d’apporter un vrai changement dans l’école. Puis préparer un discours, comme un délégué de l’école pour un conseil d’enfant exceptionnel.
    9. Préparation plastique
      • Créer une photo de classe avec les élèves costumés à la manière de tels ou tels personnages historiques.
    10. Préparation in situ
      • Préparer une journée de classe où chaque enfant a une réplique connue d’un personnage déterminé et doit la placer à bon escient dans la journée.
    11. Préparation sportive
      • Préparer des joueurs se déplaçant et se comportant à la manière d’un personnage défini (ex : napoléonienne, royale, gauloise, …) pour participer à un tournoi d’un sport collectif le jour de la fête.

  1. Faire la fête aux savoirs
    • Tout au long de la journée, un personnage historique, joué par un ou plusieurs élèves, fait une action remarquable correspondant au vrai personnage (ex : De Gaulle fait son appel du 18 juin à 11h24).
    • Afficher les tableaux des personnages historiques.
    • Tournoi des équipes de personnages.
    • Procéder à l’élection des délégués historiques de l’école après avoir entendu le discours de chacun. Tenir un conseil de délégués exceptionnel avec ces personnages « historiques ».
    • Exposition des photos de classe.

La Géométrie, comme vous n'avez peut-être jamais osé l'aborder

Je travaille avec un collègue, Nicolas Janod, sur l'idée d'organiser des "semaines des savoirs" à l'école.

Organiser une "semaine des savoirs" à l'école

Voilà des idées, toujours assez fantaisistes mais sérieuses, sur comment accéder autrement aux notions géométriques :

  1. Préparer la fête

Préparation théâtrale et chorégraphique

  • Créer une mini-pièce à la Roméo et Juliette où chaque famille est une famille géométrique (par exemple : un personnage de la famille des carrés est amoureux d’un personnage de la famille des cercles).
  • Chaque classe créée des costumes autour d’une figure géométrique choisie par la classe (du plus simple pour les petits vers les volumes pour les plus grands) et prépare son défilé pour la fête.

Préparation musicale

  • Créer des chansons géométriques. Par exemple, une chanson carrée avec 4 parties identiques, une chanson rectangulaire avec 2 parties distinctes mais qui se répètent une fois, une chanson triangulaire avec 3 parties distinctes (ou 2 ou 1), une chanson circulaire avec une partie unique où la fin rejoint le début.

Préparation culinaire

  • Préparer des gâteaux et amuse-bouche avec une forme géométrique attribuée à chaque classe.

Préparation philosophique

  • Vaut-il mieux dans la vie être quelqu’un de carré ou de rond ?
  • Qu’est-ce qui compte le plus : ce qu’il y a en nous (le fond) ou ce que l’on voit de nous (la forme, le contour, les faces) ?

Préparation baladée à lunettes

  • On attribue une forme géométrique à chaque classe. Chaque classe doit repérer dans son environnement le plus de représentations de cette forme géométrique et la prendre en photo.

Préparation architecturale

  • Chercher des constructions composées d’un mélange de figures géométriques ou de figures géométriques qui ne soient pas des figures de base (carré, rectangle). Préparer une affiche par figure.

Préparation narrative

  • Inventer l’histoire d’un personnage subissant une transformation géométrique (symétrie, translation, rotation, etc.). Décrire concrètement la transformation et les changements dans sa vie.

Préparation en lien avec la vie quotidienne

  • Recenser tous les moments de la journée où on utilise nos connaissances géométriques. Par exemple : placement à la cantine, travail sur le cahier, utilisation du tableau, …).

Préparation plastique

  • Faire entre les classes un « cadavre exquis » géométrique. Une classe lance une figure, la transfère à une autre classe qui en rajoute une autre, etc. La nouvelle figure doit toucher la première, etc. Le résultat est découvert et affichée lors de la fête des savoirs.
  • Idem mais en faisant subir une transformation géométrique à la figure.
  • Composer un gabarit de photo de classe géométrique vierge, les corps et les visages sont donc des figures géométriques. Ensuite, remplir les espaces avec les photos des élèves de chaque classe.

Préparation in situ

  • Chaque classe (ou groupe de classe) se choisit un personnage ou un objet et se propose de le représenter géométriquement dans la cour, figures composées des corps des élèves. Des photos sont prises d’en haut.

Préparation sportive

  • Faire de l’acrosport avec une orientation géométrique exclusivement.

2 - Faire la fête aux savoirs

Faire un goûter de l’école avec que des gâteaux, amuse-bouche de formes géométriques.

Faire une exposition des œuvres géométriques.

Concerts des chansons géométriques réalisées par les classes.

Défilé géométrique par classe.

Exposition des photos de classe.

Faire une œuvre géométrique géante à la craie dans la cour de récréation, en intégrant les éléments de cour présents et installer les apéritifs et amuse-bouche dans la forme qui leur correspond.

La Géométrie est à la fête

Régulièrement, nous ajouterons d'autres entrées sur de nouvelles catégories de savoirs : l'eau, le monde, la vie en France, le livre et la lecture, les opérations, les personnages historiques, etc.

Vos réactions sont les bienvenues !

Le Mouvement et le Sport comme vous n'avez peut-être jamais osé les aborder

Je travaille avec un collègue, Nicolas Janod, sur l'idée d'organiser des "semaines des savoirs" à l'école.

Organiser une "semaine des savoirs" à l'école

Voilà des idées, toujours assez fantaisistes mais sérieuses, sur comment accéder autrement aux notions de Mouvement et de Sport :

  1. Préparer la fête
    1. Préparation théâtrale et chorégraphique
      • Inventer une scène théâtrale où seul le corps fait avancer l’histoire.
    2. Préparation musicale
      • A partir d’un instrument donné, le faire jouer avec les différentes parties du corps.
    3. Préparation culinaire
      • Faire une recette mettant en mouvement un maximum de parties du corps lors de sa réalisation.
    4. Préparation philosophique
      • Que se passerait-il si on ne bougeait plus son corps ?
      • Pourquoi les mouvements deviennent-ils de plus en plus difficiles quand on vieillit ?
      • Vaut-il mieux développer son corps ou son esprit ?
    5. Préparation baladée à lunettes
      • Chercher dans son environnement les différentes façons de se déplacer des gens puis préparer à l’école une scène de vie de rue avec ces différentes façons de se déplacer.
    6. Préparation architecturale
      • Inventer le plan d’une nouvelle école avec des espaces et des activités où le corps serait le plus mobilisé et développé.
    7. Préparation narrative
      • Lister les verbes de mouvement. Chacun se choisit un verbe et doit persuader le public que ce verbe est le plus important de tous les verbes de mouvement.
    8. Préparation en lien avec la vie quotidienne
      • Recenser des moments rituels de la vie quotidienne (ranger sa chambre, se brosser les dents, s’habiller, prendre sa douche, faire ses devoirs, …) en leur attribuant des objectifs sportifs (ex : le plus vite, sur un pied, en opposition avec un adversaire, en équipe).
    9. Préparation plastique
      • Réaliser une toile en utilisant son corps comme pinceau.
      • Représenter le corps avec non plus les parties anatomiques, mais les verbes de mouvement associés aux différentes parties.
      • Créer avec de la pate à modeler ou de la terre, des personnages en action.
    10. Préparation in situ
      • Organiser des récréations ou la cour est divisée en espaces voués à tel ou tel mouvement (courir, sauter, marcher, ramper, lancer).
      • Préparer une nouvelle organisation des déplacements dans l’école afin de la rendre la plus optimale possible.
    11. Préparation sportive
      • Inventer des jeux sportifs, un nouveau sport, où le corps est le plus entièrement mis en jeu.
      • Inventer un sport qui combine au moins 2 sports existants (ex. : tennis et football) avec ses règles, ses modalités.

2 - Faire la fête aux savoirs

  • Présenter les scènes de théâtre, les musiques.
  • Faire l’exposition des œuvres.
  • Organiser le tournoi des nouveaux sports
  • Sélection du projet architectural le plus séduisant et lettre au ministre.
  • Créer une olympiade des gestes quotidiens (ex. : le rangement de cartable le plus rapide, l’écriture des devoirs la plus soigneuse sur un pied, course en relais des plateaux de cantine, …)

Le Mouvement et le Sport sont à la fête

Régulièrement, nous ajouterons d'autres entrées sur de nouvelles catégories de savoirs : les figures géométriques, l'eau, le monde, la vie en France, le livre et la lecture, les opérations, les personnages historiques, etc.

Vos réactions sont les bienvenues !

La Phrase comme vous n'avez peut-être jamais osé l'aborder

Comme vous l'avez peut-être lu, je travaille avec un collègue, Nicolas Janod, sur l'idée d'organiser des "semaines des savoirs" à l'école. 

 

Organiser une "semaine des savoirs" à l'école

 

Voilà des idées, toujours assez fantaisistes mais sérieuses, sur comment accéder autrement à la notion de Phrase :

 

La Phrase est à la fête(vous pouvez le télécharger)

 

Régulièrement, nous ajouterons d'autres entrées sur de nouvelles catégories de savoirs : les figures géométriquies, l'eau, le sport et mouvement, le monde, la vie en France, le livre et la lecture, les opérations, les personnages historiques, etc.

 

Vos réactions sont les bienvenues !

Les Nombres et Chiffres comme vous n'avez peut-être jamais osé les aborder

Comme vous l'avez peut-être lu, je travaille avec un collègue, Nicolas Janod, sur l'idée d'organiser des "semaines des savoirs" à l'école. 

 

Organiser une "semaine des savoirs" à l'école

 

Notre première expérience a pu se tenir dans mon école avec des CP/CE1, expérience centrée sur les savoirs du Corps, et vu sa réussite, nous avons décidé de vous faire partager les accès aux savoirs que nous avons tous deux imaginés. Vous constaterez que la fantaisie est au rendez-vous, ce qui n'est pas inutile dans une école bien trop calibrée.

 

En premier, comment accéder autrement aux Nombres et Chiffres :

 

Les Nombres et Chiffres sont à la fête (vous pouvez le télécharger)

 

Régulièrement, nous ajouterons d'autres entrées sur de nouvelles catégories de savoirs : les figures géométriquies, l'eau, le sport et mouvement, le monde, la vie en France, le livre et la lecture, les opérations, la phrase, les personnages historiques, etc.

 

Vos réactions sont les bienvenues !

Organiser une "semaine des savoirs" à l'école

Depuis quelque temps, avec un collègue, Nicolas Janod, qui est enseignant en cycle 3, nous réfléchissons à l'idée de proposer des "semaines des savoirs" dans les écoles.

 

Le principe est le suivant : l'apprentissage est au coeur de notre métier d'enseignant, évidemment, mais il est le plus souvent mené de façon assez désincarnée, centré avant tout sur une orientation plutôt cérébrale et abstraite des accès aux connaissances, mettant là souvent une bonne partie des élèves en apprentissage résigné ou en échec.

 

Prenons l'exemple des savoirs sur le corps : anatomie, fonctionnement, prévention, santé, etc.

Comment les aborder dans toutes leurs richesses en passant simplement par le biais de planches anatomiques, de squelettes miniature, de manuels techniques ?

Et si, nous nous sommes dit, on essayait de faire des apprentissages des savoirs une vraie fête.

 

Alors, on a réfléchi.

 

On a défini des catégories de savoirs pour lesquelles une "semaine des savoirs" pouvait s'imaginer, et qui ne s'arrêteraient pas aux disciplines habituelles. Les voilà :

1)    L'oral

2)    La phrase

3)    Les registres de la langue (différents registres)

4)    Le présent

5)    Le passé

6)    Le futur

7)    L’alphabet et les lettres

8)    Les mots (familles de mots, composition des mots, synonymes)

9)    L’écriture (expression, graphisme)

10)  Le livre, la lecture

11)   La mesure (longueurs, temps, masse, capacités)

12)   Nombres et chiffres

13)   Les opérations mathématiques

14)   La géométrie

15)   Questionnement mathématique 

16)   L’eau

17)   L’air

18)   Système solaire (dont la Terre)

19)   Les paysages

20)   L’électricité

21)   Le corps

22)   Nutrition et éducation à la santé

23)   Les plantes

24)   Les animaux

25)   Technologie

26)   Informatique

27)   Développement durable

28)   Les sens 

29)   La vie en France

30)   L’Europe

31)   Le Monde

32)   La pensée

33)   Du pourquoi

34)   Du comment

35)   Du « Et si ? »

36)   Des origines

37)   La semaine de l’autre (solidarité, coopération, …)

38)   Les personnages historiques

39)   Les grands évènements

40)   Des grandes questions historiques (les pourquoi)

41)   Les arts (arts visuels, musique)

42)   Le sport et le mouvement

43)   Les langues (étrangères)

44)   L’info et les médias (presse, tv, internet, radio, …)

 

Et puis, Nicolas et moi, on s'est mis à lâcher la bride à notre imaginaire - aidés juste par un verre de Chardonnay chacun, pas plus, je vous le jure, enfin je crois... - et nous avons cherché à explorer des accès les plus diversifiés possible à ces savoirs, des accès souvent négligés à l'école. Je vous les ferai partager dans de prochains articles, mais en voilà déjà un exemple sur la Phrase, pour vous donner une idée de notre "délire" :

 

La phrase est à la fête

1.     Préparer la fête

a.     Préparation théâtrale et chorégraphique

-         Préparer une danse à partir d’un verbe.

b.     Préparation musicale

-         Choisir un verbe sonore, choisir le nombre d’instrumentistes, et choisir des compléments de moyen (baguette, main, pied, corde,…) et de manière pour composer un morceau.

c.      Préparation culinaire

-         Choisir un verbe en lien avec la cuisine (ex. : mixer, émulsionner, pétrir, touiller, cuire, mélanger, faire sauter,…). Choisir les ingrédients principaux (compléments directs au verbe) et ajouter un contexte géographique (épices d’un pays, sauces, …) et/ou temporel (à manger à la manière d’un roi, du moyen-âge, avec ou sans couverts,…). Préparer un plat correspondant à ces choix.

d.     Préparation philosophique

-         Peut-on vivre sans complément ?

-         Pour un homme quels sont les compléments vitaux dans la vie ?

e.      Préparation baladée à lunettes

-         Chercher dans son environnement partout où l’on voit des phrases et les recopier et les classer en fonction de leur objectif.

f.       Préparation architecturale

-         Imaginer, élaborer un bâtiment avec un élément principal (le verbe), des personnages qui y vivent (sujets) et pour chaque élément de cet immeuble, un élément circonstanciel qui le rend différent des autres appartements.

g.     Préparation narrative

-         créer un cadavre exquis ou le premier propose un sujet, le second un verbe, le 3ème un COD et le 4ième un complément circonstanciel.

h.     Préparation en lien avec la vie quotidienne

-         Prendre des photos d’un endroit où il y a des personnes et écrire le plus de phrases simples correspondantes à ce qu’il se passe dans cet endroit (ex. : square, marché, centre commercial,…) ou dans la tête des personnes présentes.

i.       Préparation plastique

-         Faire des sculptures en pâte à modeler ou en terre, représentant un sujet, une action du sujet et des indications de manière, de moyen, de lieu, de temps.

j.       Préparation in situ

-         Prendre des photos dans son environnement et essayer d’écrire la phrase qui correspond le mieux à l’esprit de la photo, qui décrit le mieux la photo.

k.     Préparation sportive

-         Etablir un listing de verbes de mouvement, puis en groupe, tirer au sort un verbe, tout le monde le mime. Puis ajouter un sujet et poursuivre l’action du verbe avec le sujet choisi (ex : courir, policier : le policier court). Ensuite y ajouter des compléments qui indiquent où et comment l’action se déroule.

 

2.     Faire la fête aux savoirs

a.      Organiser un tournoi entre des équipes qui doivent à partir d’un verbe, d’un sujet et des compléments tirés au sort, jouer physiquement et le plus rapidement possible la phrase donnée.

b.     Exposition des bâtiments et des préparations plastiques.

c.      Présentation des différentes danses.

d.     Diviser la cour en petits espaces sur lesquels sont inscrits des phrases simples (sujet, verbe et complément) à complexes (COI, CCL et CCT, sujets multiples, plusieurs verbes). Faire une récréation où dès que l’on rentre dans l’un des espaces on doit jouer la phrase. Prévoir des espaces neutres.

 

On était contents, mais il manquait une chose essentielle. Expérimenter cette idée dans une école (même si je connaissais bien l'expérience de "semaine des arts" que mène l'école Labori à Paris depuis de nombreuses années ).

 

J'en ai parlé dans la mienne, une école de six classes de CP et CE1, et nous avons décidé de vivre cette "semaine des savoirs" en projet d'école. Il faut dire que la directrice avec qui nous travaillons est particulièrement ouverte et dynamique.

 

Nous avons choisi d'organiser une "semaine du corps" du 28 janvier au 1er février 2013, semaine pendant laquelle, chaque jour de 10h30 à 11h30, les activités seraient décloisonnées : plus de classes, plus de niveaux, juste des ateliers auxquels les enfants allaient s'inscrire, ateliers animés par tous les enseignants, mais aussi par trois professeurs spécialisés intervenant dans l'école, la bécédiste, et même deux animateurs du midi.

Chacun de nous a proposé et préparé un atelier corporel correspondant à ce qu'il estimait pouvoir mener, puis une organisation nouvelle, donc prenante, a été menée. En voilà une synthèse :

 

Tous les ateliers déclinent le thème le corps dans des domaines différents

 

Personne

Titre atelier

Lieu

Nbre séances

Présentation

Nbre élèves maxi

1

Caroline  (PVP musique)

Danse

 

Préau 11 Plaine

1 x 4s

Dans le préau Jeudi 7fév

16

2 (avec 8)

Stella  (PVP arts plastiques)

Peinture sur le thème du cirque

 

Salle 105 au 11 plaine

2 x 2s

Exposition

15

3 (avec 5)

Christophe (PVP EPS)

Expression corporelle et relaxation

Préau 9 plaine

2 x 2s

Dans le préau Jeudi 7fév

16

4

Sylvie .R (CPB)

Le jeu de l’oie des cinq sens

 

Classe de CPb

1 x 4s

Exposition dans le préau

12

5 (avec  3)

Sylvie.L (CPA)

Fabrications de pantins

Classe de CPa

2 x 2s

Exposition dans le préau

12

6

Virgnie/Séverine (CE1A)

Ombres portées/ ombres chinoises

Lieu à définir

1 x 4s

 

 

12

7 (avec 11)

 

Anne (CPC)

L’alphabet  humain

 

Classe de CPC

2 x 2s

Dans le préau Jeudi 7fév

et Exposition dans le préau

14

8 (avec 2)

Daniel (CP/CE1)

Théâtre des parties et fonctions du corps

 

Salle de musique

2 x 2s

Dans le préau Jeudi 7fév

12

9 (avec 10)

Emmanuelle (CE1B)

Créer des articulations (bricolage)

 

CE1b

2 x 2s

Dans le préau Jeudi 7fév

12

10 (avec 9)

Marie-Pierre

Atelier informatique

 

Salle info

2 x 2s

Expo dans le hall

12

11 (avec 7)

Christian

Faire le contour d’un corps sur grand format

 

CP/CE1

2 x 2s

Expo dans le hall ou préau

12

12

Nathalie

Gravure d’un verbe d’action en rapport avec le corps

 

BCD

1 x 4s

BCD

12

Dès lundi => choix des élèves. Chaque élève choisit sa semaine, soit 3 types d’ateliers  (ex :  n° 1, + n° (10+9), + n° (11+7)

Nous organiserons les répartitions jeudi midi.

=> je prépare pour lundi midi, pour chaque classe, un dossier avec les fiches, et en salle des maîtres le récapitulatif format A3

 

Tous les jours de cette semaine, les enfants ont pu suivre soit deux ateliers (un le lundi et le mardi, puis un autre le jeudi et vendredi), soit un seul sur les quatre jours, avec si possible les ateliers correspondant à leurs choix..

 

A la suite de cette semaine, il y a eu un moment de présentation des scènes de danse, d'expression corporelle et de théâtre à toute l'école et un autre d'exposition des travaux et des oeuvres d'élèves.

 

Je peux vous dire que ce fut une grande réussite, de l'avis des enfants enthousiastes dans leurs découvertes et apprentissages, mais aussi de celui des adultes, car nous avons pu ainsi vivre une aventure commune, nous découvrant et découvrant aussi les élèves de chacun autrement. Bien sûr, cette première expérience a demandé un vrai temps d'organisation, mais tous, nous sommes sortis désireux de poursuivre cette idée.

 

Une "semaine de l'eau" est d'ailleurs en vue... A suivre...